What came before our disciplines? What are our a priori? These questions, which come to us from the philosophy of science, have been the subject of much theorisation. The “ANTECEDENT” project (IDEX UCAjedi Chair) sets out to show how law – which is not strictly speaking a science – offers a way to revisit the contemporary usage, particularly in the philosophy of science, of prejudices, presuppositions, paradigms, beliefs, biases, etc. This involves creating and promoting a new legal epistemology that can feed into legal education and research as part of a fully interdisciplinary and international framework with both theoretical and practical dimensions. This ambition can only be achieved if we manage to develop and organise – on a sufficiently large scale – significant participation from different researchers in a process of critical reflection on the theories of knowledge.

In this presentation, Jean-Sylvestre Bergé proposes to reach out to computer scientists (with whom he had the opportunity to work in the past in Paris, Lyon, Grenoble and Nice) in order to draw the paths of possible collaborations in the future.

To see the VIDEO: click here

Forum Numerica is the seminar series of the Academy of Excellence « Networks, Information and Digital society », dedicated to the digital sciences and their impact on the society and humans.

Dans ce domaine, comme dans bien d’autres, la question n’est plus de savoir qui contrôle quoi, mais qui supporte le défaut de contrôle !

Pour aller plus loin… :

#4 BIG Podcast – « Les situations e…

A l’occasion de la parution de son dernier livre, Jean-Sylvestre Bergé, professeur de droit, partage avec nous ses réflexions sur « les situations en mouvement et le droit ». Son cadre théorique mobilise notamment la notion de « circulation ». L’occasion pour BIG_Lab de le questionner sur les flux et les frontières à l’heure de la globalisation (entretien en français).

On the occasion of the publication of his latest book, Jean-Sylvestre Bergé, professor of law, shares with us his thoughts on « situations in motion and the law ». Its theoretical framework notably mobilizes the notion of « circulation ». The opportunity for BIG_Lab to question him on flows and borders in the era of globalization (interview in french).

Référence du livre: Jean-Sylvestre Bergé, Les situations en mouvement et le droit: essai d’une épistémologie pragmatique, Dalloz, 2021, Méthodes du droit, 327 p. Une version anglaise du livre a également été publiée dont le titre est « Rethinking Flow beyond Control – An Outreach Legal Essay ».

Lire la suite »

Inscriptions : colloqueRC@unimes.fr

Intervention sur le thème : Épistémologie pragmatique de la circulation en droit de la responsabilité civile

Colloque – Les droits et libertés numériques : une nouvelle génération de droits fondamentaux ? – UCA – IFR – CERDACFF – Nice, oct. 2021

Présentation du séminaire pluriannuel et vidéos des séances précédentes

Colloque CAPSE – French version :
https://www.canalc2.tv/video/15792

CAPSE conference – English version:
https://www.canalc2.tv/video/15779

Séminaire philojuridique sur les enjeux théoriques d’une recherche sur les situations en mouvement

Intervenant : Jean-Sylvestre Bergé

Discutante : Hania Kassoul

Podcast sur la chaîne youtube RDD-Phi

29 mai 2021

Programme : cliquer ici

Inscription : https://univ-cotedazur.zoom.us/webinar/register/WN_qSJwbPMFTfmYKZoegely2Q

Dans le cadre de la Semaine doctorale intensive (SDI – Sciences Po Paris/Nanterre), la Société française pour la philosophie et la théorie juridiques et politiques (SFPJ) organise une table-ronde consacrée au dernier ouvrage de Jean-Sylvestre Bergé, Les situations en mouvement et le droit (Dalloz, 2021)

L’événement sera diffusé en direct sur la chaîne de la SDI (« IDTube ») le mercredi 16 juin de 10h à midi et sera rediffusé le 18 juin à midi et à 17h. 

Avec la participation de l’auteur et de : 

  • Véronique Champeil-Desplats (Université Paris Nanterre) 
  • Jacques Commaille (École Normale Supérieure de Cachan) 
  • Vincent Forray (SciencesPo Paris)

Inscription et programme : https://www.sciencespo.fr/ecole-de-droit/intensive-doctoral-week/fr/ 

(*) Sur le fil… de la recherche – Billet de vulgarisation sur le projet de recherche IFITIS – IUF senior 2016-2021 sur « La circulation totale au-delà du contrôle » (http://www.universitates.eu/jsberge/?p=25673)

Pandémie – Une affaire flux et de droit

La pandémie de la COVID-19 à laquelle nous sommes confrontés depuis plus d’un an est une affaire de flux.

Nous sommes entrés au contact du virus. Dans nos mouvements les plus divers et variés, nous le propageons. La lutte contre cette contagion à grande échelle est également une question de flux. Il peut s’agir d’organiser de nouvelles circulations : les masques, les vaccins. Il peut s’agir de contenir ou d’interdire la circulation : les confinements et autres mesures restrictives de notre liberté à nous mouvoir.

Au regard de ces différents flux, la question du contrôle occupe une place centrale. Le spectre de la perte totale de contrôle est dans tous les esprits. On dit vouloir contrôler la circulation du virus à la frontière. On affirme qu’il est impérieux de placer la circulation du vaccin également sous contrôle.  On prétend pouvoir contrôler la circulation des individus.

Contrôle et circulation forment ainsi un tandem indissociable. Il est un facteur essentiel de notre sécurité. Pour que les biens et les personnes circulent sans encombre, il faut organiser, c’est-à-dire contrôler, leurs mouvements. Cela a été vrai depuis les premiers plans locaux de circulation, jusqu’aux premiers traités marchands au long cours. Cela est vrai des documents de voyage, du passeport d’hier au passe sanitaire de demain. (…)

Lire la suite »

La circulation totale au-delà du contrôle : qu’est-ce que ça change en droit ?

Aix-en-Provence, 26 avril 2021

« Le colloque « insécurité juridique: l’émergence d’une notion ? » a enregistré 11.325 connexions le 22 mars.

Des riches réflexions à découvrir sur l’origine, l’essor, la pertinence et l’avenir de cette notion. »

G. Cerqueira

1re partie:

2de partie:

Interview de Jean-Sylvestre Bergé (Professeur à l’Université Côte d’Azur, CNRS GREDEG, IUF)

Par Cyril Tani (Editions Dalloz)

Lire la suite »
voir la vidéo

Présentation par Jean-Sylvestre Bergé du travail de recherche IUF mené au titre de la préparation de l’ouvrage « Les situations en mouvement et le droit », à paraître aux Editions Dalloz, collection Méthodes du droit, 350 p., 1er trim. 2021 (pour un aperçu : http://www.universitates.eu/jsberge/?p=22473)

Discussion présidée par Ludovic Pailler et animée par Cyril Nourissat

Organisation : Marie Brossard et Véronique Gervasoni

(*) Sur le fil… de la recherche – Billet de vulgarisation sur le projet de recherche IFITIS – (IUF senior 2016-2021 sur « La circulation totale au-delà du contrôle » (http://www.universitates.eu/jsberge/?p=25673)

Extrait de l’ouvrage Les situations en mouvement et le droit , en préparation pour 2021 (Editions Dalloz).

(…)

Lire la suite »

Intervention au colloque : Le pont, de l’ouvrage d’art à l’objet juridique

Nice, 8-9 oct. 2020

Programme

Débattre de nos a priori !
Séance du jeudi 15 octobre 2020
Thème : L’entreprise
13h30 – 15h30 – Gredeg – Sophia Antipolis – amphi Turgot

Le séminaire interne et pluridisciplinaire du GREDEG « Débattre de nos a priori ! », ouvert l’an dernier (pour rappel : http://unice.fr/laboratoires/gredeg/contenus-riches/agenda/seminaires/seminaire-interne-gredeg-debattre-de-nos-a-priori/@@article_view), se poursuit cette année (2 séances sont prévues, l’une à l’automne, l’autre au printemps). L’approche se veut thématique.
Le thème retenu pour la prochaine séance est celui de L’ENTREPRISE.

Voir la vidéo

Lire la suite »

(*) On the Wire of the research… Outreach post on the IFITIS Research Programme (IUF senior 2016-2021) on « Full Movement beyond Control and the Law » (http://www.universitates.eu/jsberge/?p=21027)

COVID-19: a Matter of Flow and the Lost of Control

We can see the COVID-19 pandemic as the manifestation of what I call “full movement beyond control.”

This phenomenon is the focus of an international and multidisciplinary research project: IFITIS.

So what’s it all about?

Lire la suite »

Le droit à l’épreuve de circonstances sanitaires exceptionnelles. Les enjeux juridiques de la pandémie du Coronavirus

Colloque virtuel des 27-30-31 mars 2020

Mise en ligne des vidéos le 27 mars – Chaîne Youtube Droit et Coronavirus

Débats en ligne : 30 et 31 mars – Plateforme Zoom.us

Dir. scientifique : Olga Mamoudy, Frédéric Rolin et Serge Slama

Communication sur le thème : « COVID-19 ou comment poser en droit la question de l’illusion du contrôle des flux ? »

Version écrite publiée dans la Revue des droits et libertés fondamentaux (RDLF) 2020, n° 16

(*) Sur le fil… de la recherche – Billet de vulgarisation sur le projet de recherche IFITIS – (IUF senior 2016-2021 sur « La circulation totale au-delà du contrôle » (http://www.universitates.eu/jsberge/?p=25673)

Extrait de l’ouvrage « Les situations en mouvement et le droit« , en préparation pour 2021 (Editions Dalloz).

(…)

Pour illustrer ce qu’il faut entendre par l’expression « circulation totale au-delà du contrôle », quatre premiers exemples[1] particulièrement symptomatiques de notre époque peuvent être envisagés.

Quatre premiers exemples pour comprendre

Les quatre cas étudiés sont la circulation des gaz à effet de serre, la circulation de l’information, la circulation épidémique, la circulation des espèces exotiques envahissantes.

Lire la suite »

(*) Sur le fil… de la recherche – Billet de vulgarisation sur le projet de recherche IFITIS – (IUF senior 2016-2021 sur « La circulation totale au-delà du contrôle » (http://www.universitates.eu/jsberge/?p=25673)

La propagation du COVID-19 est l’occasion de toutes les remises en cause des circulations organisées par l’homme et qui échappent à notre contrôle.

La mondialisation, l’effacement des frontières, l’organisation des flux : tout est sujet à discussions.

Mais ce que nous déplorons, ce n’est pas la circulation mais notre illusion du contrôle !

Depuis toujours, nous avons distingué les flux de la nature qui échappent effectivement largement à notre contrôle et ceux provoqués par l’homme qui demeurent sous contrôle.

Ce contrôle est une illusion.

Des exemples majeurs (personnes, données, capitaux, déchets) montrent que l’organisation des circulations ne satisfait plus à l’exigence de sécurisation qui a été à l’origine de leur conception (M. Foucault, 1978).

Il faut donc reconsidérer un certain nombre de constructions existantes et notamment les constructions juridiques.

A la question de savoir « qui contrôle quoi ? », doit prendre place celle de savoir « qui supporte le défaut de contrôle ? ».

A la question de savoir « quels droits absolus sont les nôtres ? », doit prendre place celle de savoir « dans quelle proportion notre environnement nous permet d’exercer nos droits ? »

Version longue publiée dans le dossier spécial UCA : « Covid 19 – Nos chercheurs prennent la parole »

Version longue publiée dans la Revue des droits et libertés fondamentaux (RDLF) 2020, n° 16

Création d’un cycle pluriannuel de séminaires interdisciplinaires au CNRS-GREDEG coordonnés par Jean-Pierre Allegret, Jean-Sylvestre Bergé, Gérald Gaglio et Anthony Hussenot dont l’objectif est de discuter des a priori dans nos disciplines (Droit, Economie, Sciences de gestion, Sociologie).

L’objectif est de réaliser collectivement un travail critique et/ou de déconstruction de notions centrales dans nos disciplines, telles que l’environnement, l’innovation, le marché, le management, la technologie, le travail, etc.

La séance d’ouverture de  lancement de ce cycle de séminaires a été organisée le Jeudi 6 février 2020 de 14h à 16h au GREDEG

Revoir la séance d’ouverture: « Débattre de nos a priori : le choix des méthodes en question« 

Intervenant : Jean-Sylvestre Bergé (juriste)
Discutants : Jean-Pierre Allégret (économiste) – Anthony Hussenot (sciences de gestion)

Intervention sur le thème : « La dialectique des rapports entre les espaces et les territoires à l’aune de la circulation des données collectées et produites par les objets connectés » – Nice, nov. 2019

Colloque international du CEJEC – 11 octobre 2019 – Université de Paris Nanterre

LA VULNERABILITE EN DROIT INTERNATIONAL EUROPEEN ET COMPARE

Direction scientifique : Augustin BOUJEKA et Marjolaine ROCCATI

Intervention à distance de Jean-Sylvestre BERGE