Etats généraux de la recherche sur le droit et la justice

Publication des actes des journées des 30 janv. – 2 fév. 2017

Co-organisés par le Secrétariat d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche et le GIP Mission de recherche Droit et Justice

Contribution sur le thème : « Les figures du juriste global »

Editions Lexis-Nexis, à paraître

Résumé

Cette présentation non formelle s’appuie sur une recherche menée en français puis en anglais pendant près de 10 ans (2008-2017) sur les méthodes d’application du droit dans un contexte global[1]. Elle dessine les cinq figures que le juriste peut s’efforcer d’emprunter quand il est confronté à des situations de pluralisme juridique mondial. Ces figures trouvent un écho dans les discussions actuellement menées en France sur l’explicitation du contrôle de proportionnalité devant la Cour de cassation. Enfin, en guise de conclusion, quatre propositions de recherche sont suggérées.

[1] Pour une explicitation du travail du juriste dans un contexte global au départ de 250 cas différents, voir, avec les nombreuses références citées, notre ouvrage : L’application du droit national, international et européen – Approche contextualisée des cas de pluralisme juridique mondial, Dalloz, collection Méthodes du droit, 2013, 365 p. ; pour une adaptation de ce travail à un lectorat international, voir J.-S. Bergé, G. Helleringer, Operating Law in a Global Context – Comparing, Combining and Prioritising, Edward Elgar, 2017, 256 p..