The Copyright Wars – Three Centuries of Trans-Atlantic Battle

by Peter Baldwin

Princetown University Press, 2014 – 535 p.

—-

Compte rendu (signalement) libre

Le hasard fait parfois bien les choses.

A l’occasion d’un séjour de recherches à l’Université de Washington (Seattle), j’ai fait récemment la connaissance d’un groupe de travail réuni autour de la publication d’un ouvrage collectif sur l’histoire du droit d’auteur.

Mon voisin de table immédiat, l’historien Peter Baldwin, professeur notamment à l’Université de Californie (Los Angeles), m’a alors parlé de son ouvrage publié en 2014 sur l’histoire du droit d’auteur.

J’ai reçu l’ouvrage qu’il m’a aimablement fait adresser.

C’est un travail remarquable que tout spécialiste de propriété intellectuelle doit absolument connaître !

L’ouvrage est composé de 8 chapitres, surmontés d’une introduction (présentant le propos et la démarche historique) et s’achevant sur une conclusion (à la fois récapitulative, explicative et prospective).

Sur fond de comparaison anglo-américaine et continentale du droit d’auteur, notre collègue dresse un tableau saisissant des grandes batailles politiques et idéologiques auxquelles se sont livrées les deux grandes aires juridiques d’influence du droit international du droit d’auteur. Entre autres morceaux choisis, on trouvera une présentation des principaux acteurs et enjeux de la bataille copyright – droit d’auteur, les différentes évolutions qu’ont connu les rapports entre les deux familles de droits au 18e, 19e et 20e siècles. Au titre de l’époque pré-contemporaine et contemporaine, on relèvera en particulier une étude saisissante sur l’appropriation du droit moral par l’idéologie fasciste de l’entre-deux-guerres, le tournant qu’a constitué l’adhésion des Etats-Unis au système de la convention de Berne en 1989 et les bagarres économiques actuellement à l’oeuvre à l’heure digitale.

M. Baldwin, merci pour votre envoi. Merci pour ce remarquable travail. On attend avec impatience les résultats de la recherche collective (signalée ci-dessus) en cours.

J.-S.B.