Bibliographie : Lectures d’ici et d’ailleurs

A. Harcourt, G. Christou, S. Simpson, Global Standard Setting in Internet Governance, Oxford University Press, 2020, 262 p.

LPA 2020, n° 205, pp. 24-25.

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un ouvrage juridique dont nous rendons compte dans cette rubrique bibliographique. En effet, le travail présenté est l’œuvre de trois politistes travaillant dans les universités de Exeter, Warwick et Salford et spécialisés dans les politiques publiques, européennes et internationales, de sécurité et de communication.

Ce type de lectures est nécessaire. Le juriste, comme tout autre sachant, développe consciemment ou inconsciemment une conception ordinaire des objets auxquels il s’efforce d’appliquer la règle de droit. Cette conception « a priori » se nourrit de toutes sortes de connaissances qui ne sont pas nécessairement juridiques. Il est donc important de s’ouvrir autant que faire se peut à une compréhension large de ces objets, quitte à ne retenir que certaines approches, celles qui sont dictées de manière potentiellement propre par le droit.

L’objet dont il s’agit ici n’est autre que la gouvernance d’Internet. Le sujet a été très travaillé dans les années 1970-80-90 quand il s’est agi de dessiner l’architecture des réseaux et les grands principes de leur gouvernance. Sans revenir sur ces discussions passées, le présent ouvrage offre les résultats d’une recherche financée par un organisme public britannique (ESRC) et entièrement polarisée sur le rôle des standards dans la gouvernance contemporaine des réseaux.

Chaque thème étudié fait l’objet d’un chapitre qui se termine toujours par des conclusions récapitulatives d’une très grande clarté.

Voici quelques-uns des thèmes que les auteurs ont choisi d’aborder.

(…) Lire la suite sur Lextenso.fr