A. Papaux, Ph. Pédrot (dir.), Penser, calculer, délibérer, Mare & Martin, en préparation

Préface

Penser, calculer, délibérer !

Il faut sans doute beaucoup d’audace et d’intelligence pour s’aventurer, comme le fait de manière réussie ce bel ouvrage, sur les triples terres de la pensée, du calcul et de la délibération.

Comme il est précisé en introduction, le cheminement intellectuel ici proposé s’est formé dans le creuset des échanges nourris depuis plus de dix ans par le groupe informel de recherche « Limites et frontières », animé par les professeurs Ph. Pédrot et A. Papaux.

Le thème retenu est de la plus haute importance : comment la pensée humaine évolue, s’exerce et se transforme à l’heure d’une révolution numérique dont on ne cesse de découvrir tous les jours de nouvelles velléités.

Sans rendre compte de manière exhaustive et détaillée des différentes contributions qui suivent, voici quelques-uns des temps forts qui, de notre point de vue et certainement de manière arbitraire, marquent ce travail collectif :

  • Le modèle de la machine à calculer comme outil de maîtrise matérielle de la pensée dans son ensemble (A. Papaux)
  • La pensée calculante comme subversion de la pensée juridique (Ph. Pédrot)
  • La figure de l’humain numérisé, dépossédé de son contrôle (D. Lebreton) et de sa volonté (Ph. Breton)
  • Le laisser-faire algorithmique versus le vouloir faire algorithmique (J Lassègue) ;
  • Le chassé-croisé de l’homme robotisé et du robot humanisé (B. Barrraud) ;
  • La pensée de l’enfant capturé au temps des écrans (A. Lazartigues) ;
  • Les représentations du droit, toujours complexes, toujours difficiles, dans le domaine de la e-justice aussi (M. Bernelin) ;
  • Les discriminations comme biais, y compris algorithmiques (S. Sereno) ;
  • L’aléa domestiqué par le calcul ou l’avènement de l’aléatoire comme connaissance (J. Valmalette) ;
  • L’émotion robotisée, objet de tous les fantasmes et de tous les dangers (L. Devillers) ;
  • Données personnelles et traitement massif des données à l’heure du tout connecté (E. Caprioli) ;
  • La pensée du cerveau, le calcul de la machine : de la différence à l’alliance (F. Alexandre, Th. Viéville) ;
  • Produire ou penser : telle est la question ! (Cl. Haroche) ;
  • Encore une fois, nous devons crier : « Libérons l’ordinateur ! Libérons les utilisateurs » (H. Ishida) ;
  • L’homme calcule et le monde se défait – ou se refait ? (E. Fiat)
  • Glossaire : de la donnée à l’information, de l’information à l’entropie, de l’algorithme, de l’intelligence2 artificielle, du machine learning (A. Papaux, N. Rosat)

Bonne lecture !

Jean-Sylvestre Bergé