(*) Sur le fil… de la recherche antécédente – Billet de vulgarisation sur le projet de recherche ANTECEDENT – IDEX UCAjedi 2022-…. « Pour une approche antécédente du droit » (http://www.universitates.eu/jsberge/?p=26695)

Au fil des lectures – A. Chemin, « Violences conjugales : autrefois encouragées, ajourd’hui incacceptables », Le Monde, 26 nov. 2022.

En chapeau de cette chronique « Idées », on peut lire :

« Au Moyen Age, la « correction » des femmes par leur mari est non seulement un droit, mais un devoir. Il faut attendre le siècle des Lumières pour que ce principe tombe en désuétude, et la fin du XIXe siècle pour que la tolérance sociale envers les brutalités recule, peu à peu ».

Question : comment prendre la mesure en droit des voies de passage multiples, complexes, souvent contradictoires [c’est bien dit dans l’article], entre ces a priori favorables et défavorables de la société sur les violences conjugales ?

Réponse : par – notamment – une démarche antécédente qui permet de revisiter l’ensemble des précompréhensions sociales du droit et la part que ce dernier entend – ou non – s’approprier et traduire dans ses mécanismes !

A suivre…