Table ronde sur « Les a priori sur l’IA : dialogue interdisciplinaire » – 9 décembre 2022 – 10h-12h – salle Picasso – GREDEG – Sophia Antipolis

Participants : Jean-Luc Gaffard (sciences économiques), Sophia Galière – Eve Saint Germes (sciences de gestion), Jean-Sébastien Vayre (sociologie), Jean-Sylvestre Bergé (droit)

L’IA peut se nourrir de multiples a priori : postulats, présupposés, préjugés, paradigmes, croyances, lieux communs, biais, émotions…

Cette table ronde propose aux participants de dialoguer avec le public autour de trois grands questionnements :

I./ JE : en tant que chercheur, suis-je capable de questionner les a priori qui sont ou ont été les miens les premières fois que j’ai eu à m’intéresser à l’IA – peut-on faire œuvre d’introspection et interroger notre précompréhension première, essentiellement naïve, de cet objet ?

II./ NOUS : on déplace la réponse vers chacune de nos disciplines ; comment le droit, l’économie, la gestion et la sociologie perçoivent-elle l’IA « a priori » ? On peut répondre à cette question au passé, présent ou futur, surtout s’il y a eu des évolutions dans les manières disciplinaires d’appréhender l’IA

III./ ILS : il s’agit ici de parler des a priori que les autres nourrissent selon nous sur l’IA : il peut s’agir d’un autre individu ou d’une autre discipline

En savoir plus sur le séminaire pluriannuel du Gredeg : « Débattre de nos a priori »