Comment penser que le pire est à venir ? L’exemple de la gouvernance mondiale du changement climatique.

Voir le billet sur le site du CNRS GREDEG